logo burger
Billeterie
Théâtre
Dès 12 ans

LES CONSOLANTES

Compagnie Les Vingtièmes Rugissants
Samedi 16 mars - 20h00
ECAM

Infos Pratiques

1h45 Dès 12 ans
Tarif 7 à 20€


Pour ce spectacle, une dizaine de spectateur·rices sont invité·es à assister à la représentation depuis la scène, en s'installant sur des chaises au plateau. Étant donné la portée émotionnelle du spectacle, cela n'est aucunement une obligation. Le reste du public sera placé sur les sièges, en salle. Si vous souhaitez vivre cette expérience inédite, merci de nous en informer en amont par mail à rp@ecam-lekremlinbicetre.com .



Spectacle suivi d'un apéro philo autour de la question du deuil, de la consolation et du témoignage.

 

Un apéro philo quésako ?

L'ECAM convie les plus grand·es à un apéro aux allures d'agora. Pendant une heure et entre deux parts de cakes, faites entendre votre voix et partagez un moment convivial avec d'autres spectateur·rices.


En partenariat avec Les Petites Lumières.
Gratuit - réservation conseillée à rp@ecam-lekremlinbicetre.com


Action financée par la Région Île-de-France.



Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.



Pendant plusieurs années, l'autrice et metteuse en scène Pauline Susini a participé à une récolte de témoignages sur les attentats du 13 novembre 2015, menée par l'Institut d'histoire du temps présent. Dans Les Consolantes, elle amène ces mots au plus près des spectateurs·rices, pour partager la complexité de la reconstruction, mais aussi la résilience et la douceur. Un spectacle fort qui soulève les enjeux individuels et collectifs du traumatisme.

Un premier baiser quelques mois après les événements. L'eau chaude réconfortante de la douche à l'hôpital. Une mère qui retrouve une cigarette dans le bureau de son fils disparu et décide de la fumer. Autant de petits retours à la vie imaginés par Pauline Susini dans cette pièce qui s'est détachée du réel pour devenir une fiction théâtrale libératrice. Les mots, les paillettes, la douceur, les étreintes et les musiques qui la composent agissent ainsi sur chacun·e d'entre nous tel un baume.

Les Consolantes choisit comme point de départ le procès historique des attentats. Ici, le tribunal devient un endroit très fort de consolation et où le collectif a pu s'adoucir et se réparer. Quatre comédien·nes prennent alors en charge toute une série de personnages : survivant·es, médecins, familles des victimes. On écoute, on rit parfois, on pleure, ensemble. Et peu à peu, des couleurs, des ouvertures de lumières apparaissent sur scène. Tout s'agrandit. Le théâtre nous propose un chemin vers l'apaisement individuel et commun de notre société post-attentat.


Texte et mise en scène Pauline Susini. Collaboratrice artistique Florence Albaret. Distribution Noémie Develay-Ressiguier, Sébastien Desjours, Sol Espèche, Nicolas Giret-Famin. Scénographie Camille Duchemin. Création sonore Loic Leroux. Création lumière César Godefroy. Régie générale Camille Faye. Régie son Olivier Wurth. 

Production Compagnie Les Vingtièmes Rugissants. Co-production La Garance Scène Nationale de Cavaillon, L'ECAM – Théâtre du Kremlin-Bicêtre et de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France dans le cadre de l'appel à projet résidences annuelles de création dans le champ du théâtre & des arts associés, le Maif social club et l'Étoile du Nord à Paris. Avec le concours de l'IHTP (CNRS-Paris 8) et du Laboratoire d'excellence "Les Passés dans le présent". Avec le soutien de La Chartreuse – Centre National des Écritures du Spectacle, Anis Gras Le Lieu de l'autre à Arcueil, Nouveau Gare au Théâtre fabrique d'arts à Vitry-sur-Seine et Lilas en Scène Espace de création pour le spectacle vivant. Avec l'aide à la création de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture, de la SPEDIDAM. Action financée par la région Île-de-France. Avec la participation artistique du Jeune théâtre national.