01 49 60 69 42

Janvier

Ernest Dawkins Propaganda Nabaggala "1917"/ Nasheet Waits

Festival Sons d'hiver

ERNEST DAWKINS Propaganda Nabaggala "1917"

Musicien réputé aux Etats Unis, James Reese Europe fut en 1911, le premier afro-américain à monter sur la scène du Carnegie Hall. En 1917, appelé par l’armée pour créer une fanfare de qualité accompagnant les troupes américaines entrant en guerre, il crée la fanfare du 369e régiment d’infanterie, les Harlem Hellfighters. C’est à Brest que la musique « syncopée » fut alors entendue pour la première fois par un public surpris et enthousiaste.

Pour célébrer ces cent ans de l’arrivée du jazz en France, Ernest Dawkins, ancien président de l’Aacm (Association for the Advancement of Creative Musicians) et toujours membre actif de cet important collectif de musiciens de Chicago, prépare un programme unique célébrant l’oeuvre de James Reese Europe dans l’esprit chicagoan de la Great Black Music !

—----------

NASHEET WAITS
« EQUALITY »

Chez les Waits, on serait batteur de père en fils. Certains se souviennent encore du père, Freddie Waits, qui joua avec Bill Dixon et avec Ella Fitzgerald, avec Stevie Wonder et avec Cecil Taylor, avec Lee Morgan et avec Marvin Gaye… Qui apprit les rudiments de la batterie, d’un art non seulement polyrythmique mais polymorphe, à son fils Nasheet. Celui-ci dut faire son propre chemin avant de se décider à embrasser la carrière de musicien. Nasheet Waits est devenu l’un des batteurs les plus demandés à New York et dans la jazzosphère, se produisant de préférence avec d’indomptables personnalités : avec Jackie McLean et Bunky Green parmi ses aînés d’Amérique du Nord, avec Peter Brötzmann et Michel Portal en Europe, avec les leaders de son temps David Murray, Geri Allen ou William Parker, avec certains représentants de sa propre génération tels Tony Malaby, Craig Taborn, Eric Revis et, surtout, Jason Moran.
Formé en 2007, le quartet Equality affirme, dans la manière même de jouer, de faire et fabriquer de la musique, d’agir ensemble, un autre mode de fonctionnement entre créateurs tous différents, tous égaux. Nasheet Waits innerve littéralement leurs interactions, affole parfois la boussole des rythmes, avec un style (une classe) de grand redistributeur. Equality est le véhicule idéal pour faire ce que le jazz a toujours fait : prendre un thème, donner une information, l’interpréter, extrapoler, imaginer, tout en déduire.

Distribution

ERNEST DAWKINS

Ernest Dawkins, direction, saxophone, clarinette Marquis Hill, trompette Isaiah Collier, saxophone, flûte Ben Lamar Gay, electronics, coronet banjo Steve Berry, trombone Junius Paul, basse Will Faber, electronics Isaiah Spencer, batterie, percussions Soweto Kinch, beat box, poet vocals, saxophone Reginald Robinson, ragtime piano Kia Smith, danse Jonathan Woods, vidéos, documentation

Crédit photo Didier Adam

 
—----------

NASHEET WAITS
Nasheet Waits
, batterie Mark Helias, contrebasse Darius Jones, saxophone
Aruan Ortiz, piano

Crédit photo Alan Nahigian

Liens

Jazz
Tarif B


ET AUSSI

Conférence avec Ernest Dawkins et Yannick Séité
Vendredi 13 janvier • 18h30
L’ARRIVÉE DU JAZZ EN FRANCE ET EUROPE
Deux regards sur l’arrivée du jazz en France via les Harlem Hellfighters et consorts, pendant la Première Guerre mondiale. Celui de Yannick Seité, érudit et irrévérencieux universitaire français de Paris 7, auteur d’un ouvrage de référence sur la littérature française et le jazz, qui en mesurera son impact sur la société française. Et celui du musicien de Chicago avec son regard d’outre-Atlantique sur cet événement fondateur de l’internationalisation du jazz.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée au 01 46 87 31 31

Ernest Dawkins Propaganda Nabaggala "1917"/ Nasheet Waits
Ernest Dawkins Propaganda Nabaggala "1917"/ Nasheet Waits