01 49 60 69 42

Par mois Par genre

Février

Orchestre national de jazz

Première partie : William Parker / Dave Burrell Duo

Dans le cadre du festival Sons d'hiver

PROGRAMME EUROPA "PARIS"
CRÉATION

Le projet Europa sera développé tout au long du mandat d’Olivier Benoit, tel un work-in-progress naviguant de ville en ville et de scène en scène européennes. Et il débutera son périple comme il se doit, par Paris, son port d’attache.
Paris inspire, c’est bien connu, les promeneurs qui aiment à s’y perdre. Et c’est à cette promenade subjective que nous convie Olivier Benoit qui signe, en tant que compositeur, le premier opus d’Europa. Le tableau suggestif d’une ville où il fait bon dériver, comme en musique, saturée d’énergie créatrice. Un sujet monumental certes, mais dont le guitariste et son équipage s’emparent avec simplicité, par les petites portes, ruelles, passages et chemins de traverses, où promener une oreille attentive au vent de l’imprévu. Car on visite finalement peu les villes où l’on vit, tandis qu’elles nous habitent bien plus, assurément.

Pour réserver en ligne, c'est ici !

Distribution

Olivier Benoit direction, guitare, composition
Bruno Chevillon conseil artistique, contrebasse, basse électrique
Jean Dousteyssier clarinettes, saxophone ténor
Alexandra Grimal saxophones ténor et soprano
Hugues Mayot saxophones, clarinettes
Fabrice Martinez trompette, bugle, saxhorn
Fidel Fourneyron trombone, tuba
Theo Ceccaldi violon, alto
Sophie Agnel piano, cordophone
Paul Brousseau claviers
Eric Echampard batterie

Laïs Foulc Création lumière

Fiche auteur

OLIVIER BENOIT
Compositeur, guitariste et chef d’orchestre né en 1969, Olivier Benoit multiplie les collaborations et recherches à la croisée de différents domaines : musique improvisée, expérimentale, jazz, musique contemporaine, électronique, danse, théâtre, cirque, vidéo.
Il a participé à des projets pluridisciplinaires avec les chorégraphes David Flahaut et Karole Armitage, la danseuse et trapéziste Clémence Coconnier, le metteur en scène Thierry Roisin (composition pour la pièce de théâtre musical La Vie dans les plis créée en 2011, commande d’Etat).
Olivier Benoit a développé divers projets exigeants, du solo à la grande formation, à travers lesquels — influencé par différents courants de la musique contemporaine qu’il étudie, par la musique improvisée dans laquelle il évolue en tant qu’instrumentiste et par le jazz —, il place le timbre, le rythme et la forme musicale au centre de son travail d’écriture et de création. Membre fondateur du collectif lillois Muzzix jusqu’en mai 2013, répéré et accompagné par le dispositif d’aide aux ensembles de la DRAC Nord-Pas-de-Calais, il y a compté plusieurs formations dont deux orchestres d’envergure : La Pieuvre et Circum Grand Orchestra. Ces derniers lui ont permis d’exprimer et d’imposer ses talents de compositeur, de chef d’orchestre et de directeur artistique, talents qu’il a approfondis en imaginant Feldspath, une réunion de ces deux orchestres comptant trente-deux musiciens.
En parallèle de ses projets, il collabore avec de nombreux musiciens : Jacques Mahieux, Joëlle Léandre, Régis Huby, Christophe Marguet, Bruno Chevillon, Eric Echampard, Sophie Agnel, Jean-Luc Guionnet, Michel Doneda, Edward Perraud, Daunik Lazro, Vincent Courtois, Louis Sclavis… Il a travaillé avec l’ensemble Ars Nova dirigé par Philippe Nahon pour un opéra contemporain et fut soliste de l’Orchestre National de Jazz en 2001-2002 sous la direction de Paolo Damiani.
Olivier Benoit a publié plus de vingt-cinq albums dont une quinzaine en tant que leader ou co-leader. Ses dernières productions : Serendipity, un premier album solo paru en 2011 sur le label Circum-Disc, et le double album live de Feldspath sorti en mai 2013, également chez Circum-Disc.   
Au printemps 2013, il est nommé Directeur artistique de l’Orchestre National de Jazz pour un mandat de quatre ans à compter de janvier 2014. Il s’adjoint les services de Bruno Chevillon qui assure auprès de lui un rôle de conseiller artistique et est également musicien de son orchestre.

BRUNO CHEVILLON
Né le 23 août 1959. Evoluant aux confins de la musique improvisée, de la création contemporaine et du jazz libre, Bruno Chevillon s’est imposé comme l’une des voix majeures de la contrebasse. S’imposant comme le plus talentueux contrebassiste de sa génération, il devient l’un des animateurs essentiels d’une famille d’improvisateurs français qui tourne le dos aux académismes et revendique le questionnement esthétique comme moteur créatif. Marqué à l’origine par l’aisance articulée d’un Scott LaFaro ou l’indépendance d’un Gary Peacock, dont il conserve la souplesse des lignes et le drive puissant, Bruno Chevillon révèle un tempérament d’expérimentateur, adepte de l’archet dont il maîtrise la technique, et d’un panel de modes de jeu étendu (baguette, mailloches, préparation des cordes, résonances, percussions…) auxquels il ajoute parfois sa propre voix.

Lire la suite

Liens

Mentions diverses

Avec le soutien de la Sacem

Jazz

Sam|01er|Fev 20h30

COMPLET
RÉSERVATION
/2013/contents/medias/Photos%20Spectacles/Orchestre%20national%20de%20jazz/ONJ%20visuel_fiche.jpg