Par mois Par genre

Février

Louis, l'enfant de la nuit

Cie Ambulo / Train théâtre

 

Jeux d’ombre et de lumière, figurines animées : un pur moment d’émotion !

Ce sont de simples figurines de papier. Des petites marionnettes fragiles, dont l’intensité se révèle à la lumière des bougies. Manipulées à vue dans une ambiance feutrée, elles racontent avec subtilité la vie de Louis Braille. Cet enfant exceptionnel, qui perdit la vue à 3 ans, inventa l’alphabet pour les aveugles, alors qu’il n’était encore qu’un adolescent. A destin peu ordinaire, spectacle hors du commun. Celui-ci nous entraîne dans le monde méconnu des non-voyants. Sans pathos, mais avec justesse et humour, la comédienne-manipulatrice touche le public au cœur. Avec trois fois rien, elle nous amène très loin, et nous apprend à regarder l’avenir avec sérénité et optimisme. Car les épreuves de la vie sont aussi des tremplins, qui donnent toute leur saveur aux petits bonheurs quotidiens.

Le spectacle se présente sous une forme minimaliste, utilisant des matériaux issus du monde des livres: papier, encre, crayons. La lumière elle-même est manipulée sur scène.

Evénements liés

Parcours sensoriel

Distribution

Créé et mis en scène par Patricia O’Donovan
Jeu Lital Tyano
Musique Rachel Yatzkin
Traduction de l'hébreu Colette Elalouf
Photos Alain Baczynsky

L'équipe artistique

La compagnie Ambulo existe depuis 1989, lorsque Patricia O'Donovan  a terminé ses études de marionnettistes à l'Ecole de Théâtre Visuel de Jérusalem.
Son premier spectacle, "La Tête dans les Nuages" d'après Ionesco a été produit par le Train Théâtre. Patricia fait partie d'une nouvelle génération d'artistes soutenus par le Train Théâtre.
Parallèlement, elle crée des spectacles de marionnettes pour le nouveau Musée National des Sciences. Le dernier-né fait découvrir aux jeunes visiteurs  l'histoire de la physique, de Galilée à Einstein.
En 1992, Patricia a séjourné un an à l'université de Santa Cruz, en Californie, où elle s'est familiarisée avec les marionnettes de Java.
"Louis, l'Enfant de la Nuit" est sa dernière création . Ce spectacle permet aux enfants de découvrir un monde qui leur est inconnu, le monde des aveugles, par le biais de Louis Braille, l'inventeur de l'écriture pour les aveugles.
Courant 2003, « Passé Composé » création, une histoire située en Hollande dans les années 40-45.
Patricia a également une formation de biologiste et a passé avec les honneurs son doctorat en biologie moléculaire.

La Cie Ambulo fait partie du Train Théâtre Association, structure unique en son genre et qui regroupe différentes compagnies de théâtre jeune public basées à Jérusalem.

Lire la suite

Avis de la presse

"Que faire et que dire, lorsqu'il vous faut écrire sur un spectacle qui vous laisse sans voix ? Que dire de cinquante minutes de plaisir qui laissent les enfants émerveillés et les adultes renversés ? Les mots portent déjà atteinte à la magie du spectacle qui, fait de tous petits riens laisse exploser l'imaginaire du spectateur et parler l'ineffable.
Dernières Nouvelles d’Alsace

“Attention spectacle culte ! Il s’agit d’un théâtre d’objets jubilatoire, plein d’humour, de trouvailles, de justesse, de tendresse…qui permet aux enfants de découvrir le monde des aveugles à travers le destin hors du commun de Louis Braille.
www.theatre-enfants.com

"Pas de pathos dans cette histoire, mais de l'imagination, de la justesse et de l'humour. L'épisode de la journée de classe de Louis Braille est un chef d'oeuvre de drôlerie et d'invention."
La Marseillaise

"D'une histoire qui compte son lot de difficultés et de douleurs, elle a éliminé tout pathos, toute compassion larmoyante. Sorte d'ascèse théâtrale, "Louis, L'Enfant de la Nuit" est pratiquement anti-spectaculaire.Une leçon de minimalisme qui arrive pourtant à toucher les enfants et à les faire rire aux larmes"
Le Monde

"La comédienne utilise des moyens merveilleusement simples. Ses personnages de papier font rarement plus de 20 centimètres. L'éclairage obtenu grâce à une lampe de bureau et quelques bougies est tout à fait approprié. Ainsi, lorsque ces bougies sont placés derrière les trous d'un masque en papier, même les plus jeunes spectateurs peuvent ressentir ce que c'est que de perdre la vue."
Die Welt

"Patricia O'Donovan raconte cette histoire (en allemand), sans sentimentalité aucune, presque avec détachement. Mais dans la délicatesse et la tendresse qu'elle insuffle aux créatures de papier il y a aussi un sens de l' imagination et de l'humour qui réchauffe le coeur."
Theater Heute

"Elle est maintenant présentée par le Cie Ambulo/ Train Theatre de Jérusalem, au festival de littérature pour enfants "Lirum-Larum" de Fribourg. Les scènes, parfaitement servies par une musique qui n'est pas envahissante (Rachel Yatskan) mais plutôt comme imbriquée dans ce qui se passe sur scène, sont extraordinaires et particulièrement intenses justement à cause de leur grande retenue. Quelques crayons se transforment en une classe d'enfants bruyants et grâce à la couleur différente de l'un d'entre eux, le public devient parfaitement conscient de la solitude de Louis, le petit aveugle."
Badische Zeitung,

En fait, le spectacle est conçu pour les enfants à partir de six ans mais ici il a été présenté en soirée et a fasciné le public jusqu'à la dernière seconde.
Neue Osnabrück Zeitung

"...Il se passe un petit miracle avec le troisième spectacle israëlien, présenté par Ambulo Theatre/ Train Theatre de Jérusalem: de simples marionnettes de papier découpé, quelques bougies, quelques lumières.
La comédienne donne l'impression d'un enfant dans son bac de sable et qui recrée le monde. Des figures humaines, des animaux, des plantes apparaissent, projettent des ombres, disparaissent mystérieusement tout en maintenant leur existence de marionnettes de papier, si plates et si vulnérables....Subtilement,, elle nous présente (pour l'occasion, en allemand) des épisodes de l'enfance de Louis Braille. Elle nous touche par sa manière de manipuler ces délicates figurines. Elle leur donne vie, souvent pour quelques moments seulement et par les moyens les plus simples. Les spectateurs étaient subjugués."
Die Tageszeitung

"...Par conséquent on prend un plaisir tout particulier dans le charme, la fantaisie et l'enthousiasme qui se révèle dans le spectacle de Patricia O'Donovan, de Jérusalem. Usant de simples figurines de papier et des crayons, elle nous raconte comment le jeune aveugle qu'était Louis Braille en vint à inventer l'alphabet Braille à l'âge de quinze ans. "Louis L'Enfant de la Nuit", le titre du spectacle, a été traduit en allemand par:" Un Rayon de Lumière". C'est on ne peut plus vrai!!"
Der Berlin Tagespiegel

Lire la suite

Eléments à télécharger

Mentions diverses

Production Train Théâtre Association
Soutien financier Fondation de Jérusalem
Soutien ONDA et Ligue de l’Enseignement

Théâtre d'objet

Sam|09|Fev 15h00

COMPLET

Dès 7 ans
Durée 55min
Rencontre et action culturelle
à l'issue de la représentation

RÉSERVATION

Séances scolaires

Ven|08|Fev

Tarif scolaire : 5€

RÉSERVATION
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/Louis%20l%27enfant%20de%20la%20nuit/louis444KB_fiche.JPG
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/Louis%20l%27enfant%20de%20la%20nuit/louis604KB_fiche.jpg