Par mois Par genre

Janvier

La Face cachée de la Lune

Cie Inouïe / Thierry Balasse

Musique des Pink Floyd

 

Chercheur d’or sonore, Thierry Balasse rejoue en direct l’un des disques les plus renversants de l’histoire du rock psychédélique, The Dark Side of The Moon des Pink Floyd.
Un propos fort, une habile conjugaison entre recherche sonore, musique expérimentale et rythme pop : l’album-concept réalisé il y a 40 ans n’a rien perdu de sa modernité.

Thierry Balasse et son équipe reprennent cet objet sonore non identifié et invitent le public à entendre le son “studio” des Pink Floyd comme eux-mêmes ne l’ont jamais réalisé sur scène. Les instruments d’origine sont associés aux technologies numériques d’aujourd’hui et à d’autres objets mythiques, comme l’incontournable caisse enregistreuse du single Money. Le travail visuel s’appuie sur la décomposition de la lumière rendant hommage au fameux prisme diffracteur de la pochette de l’album.
Une prouesse archéologico-musicale qui nous immerge dans “la face cachée de la Lune”.

Si je suis apparenté à la musique électroacoustique et à la musique contemporaine « savante », ma pratique de ce courant musical qui est aujourd'hui le mien prend ses racines ailleurs : ma source, c'est l'expérimentation sonore libre, autodidacte, avec des machines que l'on maitrisait avec peine dans les années 70 : les magnétophones à bandes, les synthétiseurs Moog ou EMS qui arrivaient entre nos mains. Et c'est aussi la musique pop que je jouais en tant que batteur. Ma source, c'est Pink Floyd, avec les albums Ummagumma, Meddle, et The dark side of the moon. Et comme le disait Jean Jaurès, « Le courage, c'est savoir qui on est ». Ce spectacle qui marie « pop » et improvisations électroacoustiques nous permet de renouer avec les machines analogiques qui sont elles-mêmes la source de la musique concrète.
Thierry Balasse

Distribution

Un concert-spectacle imaginé par Thierry Balasse avec la complicité de Laurent Dailleau et Yves Godin. Musique : Pink Floyd

Avec
Thierry Balasse synthétiseurs analogiques Minimoog et Synthi AKS
Yannick Boudruche
chant
Laurent Dailleau
synthétiseurs analogiques Synthi AKS, VCS3, et Moog Source,   voix parlées
Elisabeth Gilly
chant
Eric Groleau
batterie
Olivier Lété
basse
Eric Lohrer
guitare
Cécile Maisonhaute
piano à queue, synthétiseur  Nordstage, chant
Julien Padovani
orgue Hammond, piano électrique Wurlitzer, chant
Valérie Joly préparation vocale
Yves Godin scénographie, lumière
Etienne Bultingaire
sonorisation en salle
Benoît Meurant
sonorisation sur scène
Nicolas Barrot
régie générale, régie lumière
Patrick Tuchais
maintenance, réparation des machines analogiques
Marthe Lemut (Or Not…) production/diffusion
Philippe Lemoine
administration de la production
Emmanuelle Sagnier
administration en tournée

Crédits photo T. Walter

L'équipe artistique

Thierry Balasse, direction artistique et musicale
Directeur artistique de la compagnie Inouïe, il est l'initiateur de ce projet qu'il porte depuis plusieurs années. Il supervise l'ensemble de la création, réfléchit avec Yves Godin à la scénographie, travaille sur la mise en son avec Étienne Bultingaire, joue certaines parties analogiques sur le synthétiseur Minimoog qui ne le quitte plus depuis plus de 20 ans... C'est pour lui l'occasion de mettre à profit toute l'expérience acquise au cours de ses nombreux projets scéniques.
Thierry Balasse a été en résidence à la Muse en circuit pendant cinq ans (de 2005 à 2009 ), il est conseiller aux nouvelles technologies et interprète de Pierre Henry, directeur artistique de la collection « Chut ! » de l'École des loisirs. Il a créé les spectacles Le mur du son (objet d'une commande musicale d'état), La machine à explorer les sons et Impressions. Ses spectacles ont été donnés à la Cité de la musique de Paris, à la Philarmonie de Luxembourg, à la Maison de la poésie de Paris, dans le festival « Extensions », aux « 38èmes Rugissants » et dans de nombreuses salles et scènes nationales en France.

Laurent Dailleau, synthèse
C'est l'homme qui rend ce projet possible. Un des grands connaisseurs des synthétiseurs analogiques en France, il a notamment collaboré avec le groupe expérimentateur Art Zoyd et co-fondé S.S.S. Il est d'ores et déjà très impliqué dans ce projet qu'il va suivre avec Thierry Balasse de A à Z, et prendra en charge sur scène les parties essentielles analogiques (sur Synthi A et modulaire Serge), les voix parlées et certaines voix chantées. Sa grande connaissance de l'album nous aidera également dans le travail de déchiffrage, sonore et musical... Après une formation en orgue classique (et quelques cours de composition…), ainsi qu’une longue pratique de la synthèse analogique et de l’échantillonnage, il s’est tourné vers le theremin en 1996. Il joue d’un theremin hybridé avec un ordinateur et travaille régulièrement avec des compositeurs intéressés par l’instrument (tels que Todor Todoroff, Francis Faber, Kasper T. Toeplitz, Giuliano d’Angiolini…). Il compose depuis 1982 des musiques de scène pour le théâtre (dont, en 2007, Vous en rêvez, Youri l’a fait (commande musicale de l'État), sa première collaboration avec Judith Depaule, suivie de Le vol cosmique (ciné-concert, 2007), Corps de Femme (en 2008)…)

Klaus Blasquiz, chant
Klaus Blasquiz, premier chanteur du légendaire groupe Magma, apportera toute sa connaissance de l'intérieur de cette époque musicale si riche, et nous enrichira de son approche historique de la musique pop. Il sera l'homme de la réconciliation « pop américaine / pop européenne » par sa puissante voix rythm and blues, et nous fera profiter de son incroyable collection de vieilles machines sonores et musicales. Il a également été chanteur du groupe Odeurs, de Blues convention, de Paga Group et du Grand Blues Band. Il a totalement re-fondé la formation chant au sein du studio des Variétés, est impliqué dans nombres de projets liés aux musiques pop et électro amplifiées, en bref, une des grandes références françaises.

Élisabeth Gilly, chant
Comédienne chanteuse « tout - terrain », elle nous fera profiter de toutes ses expériences acquises en côtoyant des musiciens de l'expérimental et des musiques du monde. Elle mettra sa voix au service du chant principal pour quelques titres, et prendra en charge le travail de choeurs avec traitements.

Éric Groleau, batterie
Musicien associé à Inouïe depuis la création de Touch (2004), il fera partie de l'équipe de base, chargé de faire le relevé des différentes parties musicales et sonores de l'album. Il concentrera plus particulièrement son attention sur les parties rythmiques et les influences jazz, mais mettraégalement à profit l'expérience acquise au sein d'Inouïe sur le travail du son. Il sera évidemment à la batterie pendant le concert, nous faisant profiter de sa large palette, allant du blues à la pop.

Éric Löhrer, guitare
Ce guitariste de jazz, amoureux du son nous rejoindra dès le début du travail et nous fera profiter de sa maîtrise incroyable de son instrument. S'il n'a pas encore collaboré à Inouïe, il a souvent joué aux côtés d'Éric Groleau. Il sera le seul guitariste du groupe, nous faisant profiter de son goût pour la musique du groupe Pink Floyd, mais aussi de son talent d'improvisateur hors norme...

Cécile Maisonhaute, piano
Musicienne récemment associée à Inouïe, elle mènera le travail de relevé harmonique notamment des parties claviers, nous faisant profiter de son oreille de musicienne de formation classique, prendra en charge les parties piano et parfois orgue sur scène et travaillera également à certaines parties d'expérimentation sonore. Elle nous apportera toute sa finesse de jeu sur le piano acoustique, en hommage à Richard Wright, clavier du groupe.

Étienne Bultingaire, son
C'est l'homme qui a formé Thierry Balasse aux techniques du son, celui qui l'a permis d'aborder cette discipline en considérant que « tout est possible »... Un des maîtres français du son pour la scène, il mettra en place un système de multi diffusion pour retrouver toutes les sensations de l'album. Étienne est un des rares ingénieurs du son à avoir réfléchi au son en terme historique. Il connait donc parfaitement les techniques utilisées à l'époque de la création de l'album, et saura retrouver sur les consoles actuelles les paramètres pour nous plonger au coeur du son...

Yves Godin, lumières
Un de nos grands éclairagistes qui travaille souvent au service de la danse contemporaine et sur des évènements mettant en jeu des monuments, il pensera la scénographie du spectacle, les costumes, et les lumières pour une proposition rendant hommage au prisme de la pochette del'album.
Yves Godin conçoit des installations lumineuses à caractère performatif ("Life light " à Saint Nazaire," Point d'orgue " à la Ménagerie de verre), des lumières et/ ou des scénographies pour des expositions (Global Life Japon(s) et Sonic Youth à Saint Nazaire, Legend au Centre d'Art de Chamarande), ainsi que tous les environnements visuels des lounges accompagnants les activités du LiFE à Saint Nazaire.
Il conçoit et réalise des lumières de spectacle depuis 1989 principalement dans le champ de la danse, la musique contemporaine et les arts visuels. Il collabore principalement aux projets initiés par des chorégraphes (Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Vincent Dupond, Rachid Ouramdan entre autres) qui défendent une certaine idée de la transversalité.

Lire la suite

Eléments à télécharger

Liens

Mentions diverses

Production déléguée Inouïe
Coproduction Maison de la musique de Nanterre, Centre Culturel André-Malraux – scène nationale de Vandoeuvre les Nancy, Théâtre de l'Agora – scène nationale d'Evry et de l'Essonne, Metz en scène – Arsenal
Avec le soutien de la SPEDIDAM.
Inouïe est en résidence à Gonesse (95) avec l'aide de la DRAC Ile de France et du département du Val d'Oise, et reçoit le soutien de la DRAC Ile de France-Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide aux ensembles conventionnés et de la Région Ile de France au titre de l’aide à la Permanence Artistique et Culturelle. La compagnie a reçu une aide de la SPEDIDAM pour la création de ce spectacle.
Remerciements à Dominique Laulanné et la Maison de la musique de Nanterre pour leur engagement dans le projet, ainsi qu'à Dominique Répécaud et le CCAM de Vandoeuvre-lès-Nancy, Monica Guillouet Gillys et l'Agora d'Evry, et Michèle Paradon et l'Arsenal de Metz.
Remerciements à : Michel Risse et La fabrique sonore, Atau Tanaka, Jacques Michelou, Patrice Creveux, Alain Buffart, Laurent Gardeux, Eva Dailleau, La muse en circuit, Joachim Latarjet, Vincent Dupont et Myriam Lebreton.

Musique

Ven|11|Jan 20h30

COMPLET

Durée 1h20

RÉSERVATION
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/La%20face%20cach%E9e%20de%20la%20Lune/Photo%20Face%20cache%CC%81e%20de%20la%20lune_fiche.jpg
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/La%20face%20cach%E9e%20de%20la%20Lune/la%20face%20cach%E9e%20de%20la%20lune%20gauche%201-2-3_fiche.jpg
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/La%20face%20cach%E9e%20de%20la%20Lune/la%20face%20cach%E9e%20de%20la%20lune%20plateau_fiche.jpg
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/La%20face%20cach%E9e%20de%20la%20Lune/Visuel%20la%20face%20cachee%20de%20la%20lune_fiche.jpg