Par mois Par genre

Janvier

L'après de l'avant

La Soustraction des fleurs

 

Mélange subtil de théâtre musical, conte et improvisation, le spectacle propose une réflexion ludique autour de la conservation du souvenir, collectif et individuel. Il explore les enjeux de la mémoire et s’interroge sur notre relation aux souvenirs. Autant de questions mises en scène et en jeu à travers un dialogue poétique à trois voix, écrit et orchestré comme au théâtre.
La musique ponctue les mots sans être cantonnée au seul rôle d’accompagnement. Mélodique et entraînante comme pour un bal, construite et déconstruite avec finesse, évocatrice d’une richesse imaginaire, elle est une sédimentation des chansons passées et à venir à la fois savante et légère.

Après nous être délicieusement plongés dans un bain d’archives sonores, de textes de la tradition orale, de souvenirs personnels et d’actualités contemporaines, nous laissons notre mémoire inventer et notre imagination se souvenir.

Quelques palimpsestes sonores naissent de ce travail et bien malin celui qui pourra en dater les éléments constitutifs car ce qui est très ancien sonne parfois très moderne et ce que nous inventons porte les stigmates de ce que nous avons traversé.

A l’heure où la mémoire peut aussi bien servir à forger de dangereux replis identitaires et passéistes qu’à enrichir nos états de présence au monde, notre choix est fait.

C’est aujourd’hui que nous jouons, ici et maintenant.

Jean-François Vrod

Evénements liés

Veillées musicales

Jean François Vrod

Jean-François Vrod

Distribution

Création lumière & scénographie Sam Mary

Avec
Jean-François Vrod, Violon, Voix
Frédéric Aurier, Violon
Sylvain Lemêtre, Zarb

L'équipe artistique

Si, en ces temps de tourmente culturelle, sociale, et politique, on me demandait de définir mon travail en choisissant entre :
Créateur underground,
Travailleur social,
Alternactiviste culturel,
Pédagogue actionniste,
Ou résistant passeur de traditions clandestines,
je ne le ferai pas, car mon travail aujourd’hui, c’est tout cela à la fois. Jean François Vrod

Acteur du renouveau des musiques traditionnelles, Jean-François Vrod frotte aussi son violon à de nombreuses expériences scéniques, mêlant tradition et création, improvisation et écriture, théâtre musical et littérature orale. Frédéric Aurier, membre du Quatuor Béla (en résidence à l’Ecam en 2010/2011) est un violoniste curieux de tous les répertoires. Sylvain Lemêtre, percussionniste, pratique avec le même intérêt les musiques écrites et orales.

Lire la suite

Avis de la presse

Fin, drôle, intelligent : le trio a présenté pendant deux jours à l’Atelier du Plateau (Paris) son dernier spectacle, L’après de l’avant, un travail sur la mémoire collective et individuelle, mélange de contes, de musiques traditionnelle et contemporaine, de théâtre et d’installation plastique. Un régal !

L’Atelier du Plateau est coupé en deux : à l’entrée, France Musique : Anne Montaron et son équipe captent le conte musical de La Soustraction des fleurs pour l’émission « À l’improviste ».  Dans le coin opposé, trois pupitres alignés devant une installation sculpturale . Plusieurs tôles sont dressées et éclairées de manière à former une petite forêt de cuivre, motif qui rappelle Anselm Kiefer : c’est aussi de la mémoire qu’il s’agit. L’après de l’avant, mélange de théâtre musical, conte et improvisation, est une réflexion ludique autour de la conservation du souvenir, collectif et individuel. Comment l’Histoire et les histoires naissent-elles ? Quelle est la part de l’imagination ? du fait objectif ? Peut-on les hiérarchiser ? Un souvenir subjectif, c’est-à-dire imaginaire, a-t-il moins de valeur qu’un acte avéré ? Autant de questions mises en scène et en jeu à travers un dialogue poétique à trois voix, écrit et orchestré comme au théâtre.

Frédéric Aurier (violon), Sylvain Lemêtre (percussions) et Jean-François Vrod (violon) donnent la parole à des personnages de conte : une moitié de poulet hilarante qui part à la recherche de ses écus d’or et fait toutes sortes de rencontres en chemin ; une petite fille toute en poésie, cachée sous la table de la cuisine pour regarder sa grand-mère danser, dans un jeu de voix mi-chanté, mi-parlé. La musique ponctue les mots sans être cantonnée au seul rôle d’accompagnement : signifiante en elle-même, elle donne à voir cette moitié de poulet qui rencontre un renard sans se faire manger et traverse ensuite une forêt. Musique traditionnelle ? contemporaine ? improvisation ? C’est un palimpseste auquel nous invite La soustraction des fleurs. Mélodique et entraînante comme pour un bal, construite et déconstruite avec finesse, évocatrice d’une richesse imaginaire, la musique est une sédimentation des chansons passées et à venir à la fois savante et légère.

Les interprètes viennent de tous les horizons. Frédéric Aurier, membre du fabuleux Quatuor Bela, ensemble de musique contemporaine, travaille depuis toujours avec Jean-François Vrod, qui dit la majorité des textes, et violoniste folk par ailleurs, tandis que Sylvain Lemêtre, aperçu dans Le Sacre du Tympan, apporte un savoureux complément rythmique aux deux violons. Bientôt le trio devient monstre de carton en enfilant des masques composites, collages de matériaux hétéroclites, à l’image de la musique. Drôle, touchant et merveilleux, L’après de l’avant est un spectacle comme on les aime : débarrassé des contraintes de catégories, il voyage entre les styles et les époques, inventant sa propre histoire. Une magnifique découverte.
Citizenjazz.com

Lire la suite

Liens

Mentions diverses

Production Les Emus
Coproduction La Maison du Conte, le Théâtre André Malraux de Chevilly-Larue et l’ECAM du Kremlin-Bicêtre.
Avec le soutien du Conseil général de l’Essonne, de la Drac Ile-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication et l’aide à la diffusion du Conseil général du Val-de-Marne.

Conte musical

Ven|18|Jan 20h30

Tarif B

Durée 1h
Rencontre
avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation

RÉSERVATION
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/L%27apr%E8s%20de%20l%27avant/photo%20libre%20l%27apre%3Fs%20de%20l%27avant_fiche.JPG