Par mois Par genre

Février

Festival Sons d'hiver

MARTEAU ROUGE

L’incandescence du nom de ce trio nous frappe par sa surprenante singularité, tout comme sa musique, qui suit un scénario improvisé mais très maîtrisé et nous plonge dans un univers au récit fascinant de surprises et de suspens. Jean-François Pauvros fore l’espace sonore de déflagrations abyssales et bascule directement dans des moments d’une grande intimité et d'une grande tendresse. Sorcier aux manettes de ses machines, Jean-Marc Foussat se démène et s’amuse à déployer les sons les plus incisifs et les plus pertinents. Makoto Sato unifie ses instants de liberté d’une formidable danse des baguettes sur ses tambours de fête. Les concerts de Marteau rouge laissent toujours le souvenir d’un moment flamboyant de vie, et ce depuis la création de ce groupe dans les années 90.

FREE FORM FUNKY FREQS

Ce power trio, nom que l’on donne habituellement à ce type de formation instrumentale, regroupe des musiciens parmi les plus importants de la scène new-yorkaise actuelle. FREE FORM FUNKY FREQS propose un étonnant cocktail de jazz-funk-rock dynamique et éblouissant. Virtuosité et inventions sont au rendez-vous d’une musique portée par une énergie intense et un plaisir réjouissant. Guitariste leader du célèbre groupe « Living Colour », Vernon Reid, fondateur de la Black Rock Coalition avec Greg Tate, a aussi joué auprès de Mick Jagger et Keith Richard. Jamalaadeen Tacuma a toujours fait les ponts entre jazz (Prime Time d’Ornette Coleman, David Murray…) et le rock (Carlos Santana, Jeff Beck …). Quant à Calvin Weston, du Prime Time d’Ornette Coleman à Billy Martin en passant par les Lounge Lizards et Marc Ribot, il enchante toujours par ses frappes puissantes aux rythmes agiles et élastiques.

Distribution

MARTEAU ROUGE
Jean-François Pauvros guitare
Jean-Marc Foussat machines électroniques
Makoto Sato batterie

FREE FORM FUNKY FREQS
Vernon Reid guitare
Jamaaladeen Tacuma basse
G. Calvin Weston batterie

Avis de la presse

« Chaque année, indissociable du frimas saisonnier, flotte avec le retour attendu du Festival Sons d’hiver, comme un parfum seventies, époque bénie de brassages et de remises en question quand pop, rock et jazz faisaient Woodstock, Wight et autre Amougies communs. Dans le Val-de-Marne, berceau de la manifestation, son directeur Fabien Barontini s’applique à dénicher grâce à ses réseaux outre-Atlantique une création polyphorme, qui invente au présent tout en s’ancrant dans la mémoire. »
Libération
— Dominique Queillé

Lire la suite

Liens

Jazz

Ven|01er|Fev 20h30

Tarif B

RÉSERVATION
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/Festival%20sons%20d%27hiver/marteaurougetrio.jpg
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/Festival%20sons%20d%27hiver/FFFF%20Session%20White4%20re_fiche.jpg