Par mois Par genre

Avril

Éloge de l'Oisiveté

La Fabuleuse Troupe

 

Réflexion autour de la valeur du travail, Éloge de l'Oisiveté est une flânerie joyeuse à la découverte des routes parallèles empruntées par ceux qui, de tout temps, échappèrent au dogme de l'activisme.  Et si l'oisiveté nous mettait sur la voie d'une société plus juste favorisant l'épanouissement de chacun ?

Dans le brouhaha ambiant, il est utile de rappeler que les choix d’organisation de la société sont multiples, que des possibilités existent en-dehors du discours majoritaire et qu’on peut vouloir travailler moins pour vivre plus.

Ce spectacle est une réflexion sur la place du travail dans nos vies, sur la valeur de l’argent, sur notre rapport au temps et à l’urgence. Conçu comme un assemblage ludique, on y retrouve bien sûr Bertrand Russell, mais aussi Jean de La Fontaine ou Denis Grozdanovitch, l’auteur du « Petit Traité de désinvolture » et de  « L’Art difficile de ne presque rien faire ». Le comédien Dominique Rongvaux nous y raconte aussi sa propre expérience de jeune diplômé en management confronté aux absurdités du monde de l’entreprise et sa décision de tout abandonner pour changer de vie.

Evénements liés

Conférence de Dominique Méda sur la valeur travail

Distribution

Texte Dominique Rongvaux
D’après Bertrand Russell
Mise en scène Véronique Dumont
Lumières Bruno Smit

Avec Dominique Rongvaux

Crédits photo Anik Rubinfajer

Les auteurs

Dominique Rongvaux

Après des études d’ingénieur commercial à HEC et trois ans dans l’audit de management, Dominique Rongvaux entre au Conservatoire de Mons dans la classe de Frédéric Dussenne.
Il participe ensuite à la création de Emballez; c'est pesé! de Jean-Marie Piemme, Le Philosophe amoureux de Jacques Sojcher, La Revue camique de Charlie Degotte et Maljoyeuse de Véronika Mabardi. Il est nominé parmi les « Meilleurs espoirs masculins » aux Prix du Théâtre 2004 de Belgique.
Il collabore avec l’Atelier Corneille de Jean-François Politzer (Il est venu tant de monde dans ma chambre, d'après L.-F. Céline) et la compagnie Lazzi 90 (Alarmes de Michaël Frayn).
Il vient d’interpréter le rôle-titre dans Dialogues du Dom Juan de Molière au Théâtre de la Vie et celui d’Octave dans Les Caprices de Marianne de Musset au Théâtre Royal du Parc.
Avec Stéphanie Van Vyve il joue partout en Belgique, depuis cinq ans, Faire le malin est le propre de tout imbécile de Courteline, mis en scène par Valéry Massion.
Après un premier seul en scène sous la houlette d’Alexandre von Sivers (Récits d’un jeune médecin de Boulgakov), le second, Éloge de l’Oisiveté,  remporte le Prix de la Critique 2010, catégorie « Meilleur seul en scène ».
La saison prochaine, il jouera dans Les Gens bien n'osent plus sortir le soir de Jean-Claude Grumberg et dans Vivons heureux en attendant la mort de Pierre Desproges aux Riches Claires à Bruxelles.

Bertrand Russel

Bertrand Russell, philosophe, mathématicien et prix Nobel de littérature, publie en 1932 un essai intitulé « Éloge de l’Oisiveté ». Ce livre est un plaidoyer pour une plus juste distribution des richesses obtenues grâce aux progrès techniques de la révolution industrielle. Si ces richesses n’étaient pas accaparées par quelques-uns, le travail pénible serait considérablement réduit et chacun pourrait consacrer son temps à des activités dignes, agréables et constructives.

Lire la suite

Avis de la presse

"Une partition brillante métaphysico-économico-ludique transmise par un comédien de haut niveau."
Le Figaro, 30 mai 2012

"Le comédien (belge) nous entraîne au gré d'une pensée vagabonde et joueuse, qui s'autorise des blagues, des cabrioles cérébrales et nous rend bien plus intelligents que nous ne l'étions en arrivant. On l'en remercie bien bas !"
L'Express, 30 mai 2012

"L’intelligence la plus fine se déguste avec gourmandise et légèreté ludique par l’art et la connivence décontractée d’un comédien hors pair : un formidable solo. (…)  Cet Éloge de l'oisiveté est un des bonheurs de cet automne."
Le Soir, Bruxelles

"Dominique Rongvaux donne voix au discours de Bertrand Russell – par lui adapté – sur le travail, l’exploitation, l’oisiveté. Entremêlé d’anecdotes piquantes jusqu’au parcours personnel de l’acteur, le discours prête à la réflexion, n’oublie pas l’humour et questionne notre temps"
La Libre Belgique, Bruxelles

"Dominique Rongvaux fouineur de textes rares, en a l’intelligence dans le sang. Mais plus encore, il leur donne un corps, une voix magnifiquement timbrée, il les transforme en intimité scénique et ludique, il les partage avec ses spectateurs, sans un soupçon d’érudition didactique. Tout au contraire, avec ce comédien, les pensées les plus denses volent haut, en légèreté, dans l’élégance d’une réflexion la plus ouverte qui soit. A déguster "
Le Mad, supplément culturel du journal Le Soir, Bruxelles

Lire la suite

Eléments à télécharger

Liens

Mentions diverses

Production la Fabuleuse Troupe Avec l’aimable autorisation de The Bertrand Russell Peace Foundation

Théâtre

Jeu|25|Avr 20h30

Tarif B

Durée 1h05
Rencontre
avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation

RÉSERVATION
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/Eloge%20de%20l%27oisivet%E9/Eloge%201credit%20Anik%20Rubinfajer_fiche.JPG
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/Eloge%20de%20l%27oisivet%E9/Eloge%202%20credit%20Anik%20Rubinfajer_fiche.JPG