Par mois Par genre

Avril

Demaison s'évade

François-Xavier Demaison

 

À la manière d’un caricaturiste caméléon, François-Xavier Demaison fait surgir, en quelques traits, toute une galerie de personnages singuliers, cruels, familiers, parfois désespérés souvent désespérants.
Le couple de bobos en exil à Marrakech, le directeur de théâtre faussement ingénu, le gynécologue italien séducteur et adepte des accouchements “Bel Canto”, le grand-père fumeur de haschish, familier des réseaux sociaux et bien décidé à “s’éclater avant la prochaine canicule”, le coach en adultère, le voyant masseur, le castor Bitou, et bien d’autres.
À travers cette farandole de croquis cyniques, l’humoriste confirme un indéniable talent de comédien et esquisse le portrait d’une époque en pleine crise financière, oscillant entre les bulles de champagne et les bulles spéculatives.

La scène me manquait trop ! J’ai été gâté au cinéma par des rôles variés, mais il fallait que je retrouve le One man show. C’était un besoin physique (Non, non pas seulement pour l’intensité, l’adrénaline, ou encore le contact du public mais surtout parce que j’avais besoin de perdre du poids).

J’ai reconstitué l’équipe du premier spectacle (Samuel Le Bihan qui, entre temps, était devenu boucher bio à Plougastel… Mickael Quiroga, qui vivait d’expédients dans le quartier chinois… et Eric Théobald qui était en stage de contrôle de la colère depuis trois ans) et on s’est mis au travail…

Nous avons passé plusieurs semaines dans des maisons de campagne, des caves, des roulottes, à pied, à cheval, en voiture, à s’engueuler, à se déchirer, à pas savoir qui allait mettre la table, à pas vouloir faire la vaisselle, bref, on a bossé comme des brutes !

Nous sommes différents mais complémentaires, c’est pourquoi nous n’avons gardé que les personnages qui nous parlaient à tous les 4. On s’est beaucoup beaucoup remis en question (analyse, retour sur soi, feng shui, gymnastique maya, dialogue avec les arbres)….

Je voulais un spectacle qui s’adresse à un large public. Entraîner un maximum de gens dans mon délire sans pour autant céder à la facilité, un spectacle où chacun se reconnaîtrait dans ses qualités et ses travers, ses forces et ses faiblesses.

Distribution

Texte Samuel Le Bihan, François-Xavier Demaison, Mickaël Quiroga
Mise en scène Éric Théobald

Avec François-Xavier Demaison

François Xavier Demaison

Né le 22 septembre 1973 à Asnières-sur-Seine, François-Xavier Demaison est passionné de comédie depuis ses plus tendres années. Il commence à suivre, en auditeur libre, les cours Florent ; mais il fait aussi des études à l’Institut d’Études Politiques de Paris et abandonne provisoirement sa passion. Il entre alors dans un grand cabinet d’audit à New York jusqu’au jour où, le 11 septembre 2001, il est témoin des attentats du World Trade Center.

Il décide alors de changer de vie,  compte ses économies et les investit dans un spectacle qu’il écrit et finance au Théâtre du Gymnase. Dans la salle ce soir là, Samuel Le Bihan voit sa pièce et décide de la produire dans une version concentrée. Celle-ci rencontre un vaste succès, qui se poursuit au Théâtre des Mathurins en 2005, au Petit Montparnasse et à la Gaîté-Montparnasse en 2006.

Stéphane Bern l’adopte alors dans son équipe de chroniqueurs sur France Inter, dans son émission « Le fou du Roi »  puis, sur  Canal +, dans « Samedi pétante ».

François-Xavier Demaison revient en 2007 au théâtre pour jouer dans L’arbre de joie aux côtés de Marushka Detmers et de François Berléand. Il tiendra l’affiche deux saisons avec son spectacle DEMAISON S’ENVOLE.

Après une série de petits rôles au cinéma comme dans Le premier jour du reste de ta vie, Antoine de Caunes le choisit pour incarner Coluche dans son film Coluche, l’histoire d’un mec. Ce rôle lui vaudra une nomination au César du meilleur acteur. Il enchaîne depuis les rôles dans des films comme Tellement proches, Le petit Nicolas et La chance de ma vie qui connaît un immense succès au box office avec plus d’un million d’entrées.

Il fera aussi des apparitions dans La tête en friche de  Jean Becker, Nicostratos avec Emir Kusturica, ou 360 de Fernando Mereilles avec distribution.

Lire la suite

Eléments à télécharger

Liens

Mentions diverses

Production Samuel Le Bihan, Bitou Production et Robin Production

Humour

Sam|06|Avr 20h30

COMPLET

Durée 1h20

RÉSERVATION
/2012/contents/medias/Photos%20Spectacles/Demaison%20s%27%E9vade/Demaison%20s%27evade_fiche.jpg