Par mois Par genre

Avril

L'Avare

de Molière

La Nouvelle Cie / Nicolas Liautard

Un monstre d’égoïsme, rongé par la passion toxique de l’argent. Tel est Harpagon, l’Avare de Molière. Bourgeoisie gangrenée par l’appât du gain, conflit générationnel, toute une comédie humaine que la mise en scène de Nicolas Liautard dans sa sobriété et dans sa modernité met, ô combien, en évidence.

D’abord, il y a la farce avec son cortège de quiproquos, d’intrigues amoureuses. Après le rire, c’est tout autre chose qui apparaît : l’histoire d’un vieux père qui exerce une domination monstrueuse sur tous et spécialement sur ses propres enfants.
Avec L’Avare, se raconte l’histoire d’une génération flouée par une autre. Un ordre naturel transgressé.

Le génie comique de Molière réside précisément en cela qu’avec les procédés de la farce, il traite un sujet apparemment innocent mais dans lequel germe un drame terrible.

Evénements liés

Rencontre avec le metteur en scène Nicolas Liautard

Distribution

Scénographie  Nicolas Liautard et Damien Caille-Perret / Lumières  Pascal Sautelet / Costumes Élise Baldi / Interprétation Jean-Yves Broustail, Marc Citti,  Eddie Chignara, Jean Pol Dubois, Nelly Froissart, Jorg Häring, Lazare Herson-Macarel, Jean-Christophe Herbeth, Nicolas Liautard, Célia Rosich, Marion Suzanne, Vincent Wallez.

Biographie de Nicolas Liautard

Nicolas Liautard a mis en scène La Folie du Jour de Blanchot en 1996, Hyménée de Gogol en 2000, Ajax de Sophocle en 2005, Le Nez de Gogol en 2008.
Chef de troupe de La Nouvelle Compagnie, il devient le directeur artistique de la Scène Watteau en 2006.

Lire la suite

Avis de la presse

TELERAMA N° 3081 - Chronique Fabienne Pascaud.
Le triomphe de la cruauté. Cette lucidité-là, Nicolas Liautard la manifeste dans l'Avare de Molière qu'il met brutalement en scène dans un espace de terre nue : un signe radical, d'emblée, de la pingrerie du maître de céans qui se fiche pas mal de tout décorum. Les comédiens jouent ainsi sur une rude piste de jeu, comme égarée dans le no man's land de la folie d'Harpagon. Car c'est bien une désespérante folie qui meut ce père veuf, prêt à sacrifier ses enfants - et lui-même en même temps ! - à son amour de l'argent. Que l'avarice soit la marque d'une tragédie intérieure, d'un manque absolu, d'une détresse et d'une fragilité comme archaïque , Jean-Pol Dubois, décharné et le poil ras, l'incarne magistralement, au milieu d'une jeune troupe brillante et vive (Marc Citti y fait merveille). Et, bizarrement, ce vieil homme rongé par la peur, l'obsession de tout retenir, de ne rien céder même aux fruits de ses entrailles peut encore éprouver le désir de se remarier même avec la très jeune femme dont s'est amouraché son fils... Molière n'en est pas à un paradoxe près, lui qui, bien avant Freud, tresse et dé-tresse les écheveaux de l'âme humaine. Quelle cruauté dans ce tableau familial où les générations se haïssent sans se tuer (c'est à dire se toucher au moins comme autrefois dans la tragédie grecque), se néantisent froidement sans plus se voir. Molière est terrible. Et mystérieux le dernier geste de la pièce intelligemment imaginé par Nicolas Liautard  : Harpagon tentant silencieusement de se rapprocher de son fils. Veut-il reprendre son argent, lui demander pardon ? On reste sur une enigme. Comme dans tout grand spectacle.

 

Lire la suite

Mentions diverses

Production : La Nouvelle Cie, La Ferme de Bel Ebat, Théâtre des Quartiers d’Ivry, La Scène Watteau Théâtre de Nogent sur-Marne.

Avec l’aide à la création théâtrale professionnelle du Conseil général des Yvelines et avec l’aide à la production de la DRAC Île-de-France / La Nouvelle Cie est subventionnée par le Conseil Général du Val-de-Marne. Elle bénéficie du dispositif Emploi-tremplin, action cofinancée par la Région Île-de-France et le Conseil Général du Val-de-Marne.

Tableau réalisé par Marie-Jacques Massol.

Crédits photos: Magalie Nadaud

Théâtre

Sam.10.Avr 20h30

catégorie B

/2009/contents/medias/Spectacles/L%27Avare/Avare1%20_fiche.JPG
/2009/contents/medias/Spectacles/L%27Avare/Avare2%20_fiche.JPG
/2009/contents/medias/Spectacles/L%27Avare/Avare4%20_fiche.jpg
/2009/contents/medias/Spectacles/L%27Avare/Avare5%20_fiche.jpg